Nouvelles - Janvier 2015

19 Janvier 2015

COMMUNIQUÉ de l'Association des GRT du Québec

Diffusion immédiate

Le développement de projets de logements sociaux et communautaires compromis

Montréal, le 16 janvier 2015 – Évoquant la situation des finances publiques, la Société d’habitation du Québec a annoncé hier la fin d’une série de mesures d’aide financière qui servaient au développement des projets de logements sociaux et communautaires, dans le cadre du programme AccèsLogis Québec. « La perte de ces aides financières risque de compromettre le développement de projets d’habitation communautaire partout au Québec », s’inquiète madame Édith Cyr, présidente de l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ). Ces projets de logements sociaux et communautaires sont destinés aux ménages à faible et modeste revenu ou à des personnes vivant en situation de vulnérabilité.

Les mesures d’aide en question permettent d’atténuer l’écart important entre les coûts réels de réalisation de projets d’habitation communautaire et les coûts reconnus par le programme AccèsLogis aux fins de subventions. « C’est déjà un tour de force de réaliser des projets avec les budgets actuels. Il est donc certain que cette perte de financement remet en question la faisabilité de plusieurs projets », explique la présidente de l’AGRTQ.

Parmi les mesures d’aide qui ne seront plus disponibles, certaines sont spécifiquement dédiées aux régions éloignées et sont essentielles à la réalisation et à la viabilité des projets.

En effet, la subvention pour région éloignée et l’aide à l’occupation du territoire sont des mesures mises en place il y a quelques années pour assurer la poursuite du développement en région, devenu pratiquement impossible avec les paramètres financiers prévus au programme AccèsLogis. « Avec la disparition de ces aides financières particulières , on retourne plusieurs années en arrière et il sera difficile, voire même impossible, de développer des projets de logement communautaire dans les régions », déplore madame Jacinthe Cyr, membre du conseil d’administration de l’AGRTQ et conseillère à la direction du Groupe de ressources techniques en logements collectifs de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine. Dans le contexte économique actuel, il importe également de rappeler que les projets d’habitation communautaire stimulent l’activité économique et sont créateurs d’emplois dans les collectivités. Chaque dollar investi dans le développement du logement communautaire représente un apport réel de 2,3 dollars dans l’économie du Québec.

La remise en question du développement de plusieurs projets risque aussi de fragiliser tout un réseau d’entreprises d’économie sociale – les Groupes de ressources techniques – qui oeuvrent avec les communautés au développement de l’habitation communautaire sur tout le territoire du Québec .
Afin de trouver des solutions et faire en sorte de maintenir la réalisation des projets de logements sociaux et communautaires, l’Association a demandé une rencontre avec le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire et responsable de l’habitation, monsieur Pierre Moreau. Le réseau des GRT interpellera également les députés afin de les sensibiliser aux impacts possibles de la fin de ces aides financières dans leur secteur.

Le programme AccèsLogis

AccèsLogis est le programme québécois de soutien au développement du logement social et communautaire. Il est basé sur des investissements partagés entre la Société d’habitation du Québec (SHQ), les partenaires du milieu (généralement les municipalités) et l’organisme d’habitation (par le biais de l’hypothèque contractée auprès d’une institution financière).

L’Association des groupes de ressources techniques du Québec L’AGRTQ représente un réseau d’entreprises d’économie sociale – les Groupes de ressources techniques (GRT) – qui accompagnent les groupes de citoyens et les communautés dans le développement des projets d’habitation communautaire, soit en coopérative ou en organisme à but non lucratif, partout au Québec. L’Association et ses membres travaillent, de concert avec les partenaires gouvernementaux, municipaux et communautaires, à maintenir et développer un parc de logements de qualité et accessibles, afin de répondre aux besoins des ménages à modeste et faible revenu.

Dans l’ensemble des régions du Québec, les GRT coordonnent toutes les phases de réalisation des projets et remplissent une mission de mobilisation et de concertation des acteurs sur leur territoire. Depuis 1997, les 24 GRT membres de l’AGRTQ ont réalisé, avec les groupes promoteurs, plus de 30 000 logements communautaires à travers le Québec.

-30-

Source : Association des groupes de ressources techniques du Québec
Renseignement : Violaine Ouellette, responsable des communications Tél. : 514 849-8547 Cel. : 514 605-7877 violaine.ouellette@agrtq.qc.ca